banner-fillette

COVID : passage des hôpitaux en phase 2.A

30 mars 2021

Face à l’augmentation constante des cas de contaminations au Covid, la Cellule de crise transversale de Vivalia a décidé que l’ensemble des hôpitaux généraux passeront dès ce 31 mars en phase 2.A du plan Surge capacity Covid-19.

Comme le demande le Comité Hospital & Transport Surge Capacity, la Cellule de crise de Vivalia a décidé de passer à la phase supérieure pour mettre en place des mesures supplémentaires dans les hôpitaux afin de répondre aux besoins en termes de capacité d’accueil et de gestion des cas COVID. La phase actuelle 1.B ne permet en effet plus d’affronter l’afflux des patients, malgré la répartition maximale de ceux-ci entre nos différents hôpitaux.

Les chiffres d’hospitalisation permettent de prendre la mesure de la situation et de la saturation progressive. Ainsi, ce mardi 30 mars, Vivalia comptait :

  • 87 patients Covid (40 aux CSL, 29 au CHA, 18 à l’IFAC) ;
  • 20 personnes en soins intensifs Covid (7 aux CSL, 5 au CHA et 8 à l’IFAC dont 5 à Marche et 3 à Bastogne). Ce nombre a plus que doublé en un mois (8 patients recensés le 28 février dernier). Nos hôpitaux sont tous à 100% de taux d’occupation des lits USI Covid prévus en phase 1.B ;
  • 67 patients Covid en hospitalisation classique (33 aux CSL, 24 au CHA et 10 à l’IFAC dont 9 à Marche et 1 à Bastogne). Leur nombre a presque doublé en une semaine (37 patients le 21 mars dernier). Excepté dans notre site de Marche, le taux de remplissage de nos hôpitaux en patients Covid hors USI atteint voire dépasse les 100% de la capacité d’accueil prévue en phase 1.B.

Le passage à la phase 2.A signifie que 60% des lits de soins intensifs sont désormais réservés pour les patients Covid contre 50% en phase 1B. D’ici le 6 avril, Vivalia doit également créer 15% de lits de soins intensifs complémentaires (6 lits).

Cette phase 2.A réservera donc, pour les patients Covid :

  • 29 lits de soins intensifs (en ce compris les 15% de lits complémentaires) contre 20 en phase actuelle 1.B
  • 92 lits d’hospitalisation classique (80 en phase 1.B)

Ce passage en phase 2.A entraine une réorganisation importante au niveau du personnel, notamment infirmier.

Nos équipes sont à nouveau fortement sollicitées par cette 3ème vague de la crise qui dure depuis un an déjà, alors que nous sommes dans un contexte de pénurie d’infirmières et que les patients Covid nécessitent un encadrement plus important augmentant dès lors la charge de travail. Face à une fatigue importante du personnel et la fragilité de celui-ci, Vivalia veille à ce qu’il puisse malgré tout souffler au maximum dans ce contexte difficile. C’est pourquoi l’activité médicale est adaptée afin de diminuer la charge et ainsi permettre que des équipes soignantes soient dégagées et orientées vers les unités COVID qui seront rouvertes.

Ne seront plus donc plus assurées que les interventions chirurgicales urgentes et nécessaires et celles pouvant être réalisées en hôpital de jour. L’activité des hôpitaux de jour médical et les consultations sont modulées (seule la personne concernée est autorisée, avec un accompagnant en cas de nécessité). Les visites restent interdites dans nos hôpitaux, sauf exceptions.

Vivalia tient plus que jamais à rappeler que seule la vaccination contre le Covid nous permettra de sortir de cette crise dont la 3ème vague nous arrive actuellement, avec ses nombreux impacts. Le Covid tue encore, notamment des jeunes. Nous invitons donc chacun.e à se faire vacciner.

En cas d'urgence

112 : Urgences médicales
100 : Pompiers
101 : Police fédérale
105 : Croix-Rouge
070 245 245 : Centre Anti-Poisons

  • Donnez l'adresse exacte où les services de secours doivent se rendre
  • Décrivez ce qui s'est passé
  • Indiquez si des personnes sont en danger ou blessées
  • Restez calme et suivez les instructions de l'opérateur