Visite Professeur Abularrage_Hôpital Marche

Le Professeur Christopher J. Abularrage (USA) en visite à l'hôpital de Marche

11 mai 2018

Ce mercredi 9 mai, l’hôpital de Marche a accueilli le Professeur Christopher J. Abularrage (The Johns Hopkins Hospital, Baltimore University, USA) dans le cadre de sa visite de centres européens reconnus dans la prise en charge du « pied diabétique ».

L’objectif de cette visite est d’établir des liens internationaux et de réaliser un échange direct d’expérience en ce qui concerne le traitement pluridisciplinaire du « pied diabétique ».

Le « pied diabétique » représente une pathologie multifactorielle liée aux complications diabétiques et requiert une approche pluridisciplinaire reconnue.

Le risque d’amputation des membres inférieurs est plus important chez les patients diabétiques par la multitude des facteurs de risque.

Cette pathologie impose souvent des reconstructions vasculaires complexes, à titre de sauvetage des membres inférieurs. Ces revascularisations peuvent se faire par voie chirurgicale (bypass) ou par voie mini-invasive endovasculaire (les angioplasties trans-cutanées, avec ou sans pose de stents). En plus de la pratique courante de ces deux techniques, une  toute nouvelle stratégie de reperméabilisation artérielle topographique suivant le modèle des « angiosomes » a été implémentée à l’hôpital de Marche. Ce concept implique que le pied est divisé en six parties d’irrigation artérielle autonome (les angiosomes), chacune alimentée par une ou plusieurs branches artérielles spécifiques. En ciblant le traitement sur l’artère de la zone du pied concernée par l’ulcère, on peut augmenter les chances de guérison locale et de sauvetage des membres inférieurs. Cette stratégie représente une approche originale promue par l’équipe du service de chirurgie de l’hôpital de Marche et a fait l’objet de plusieurs publications nationales et internationales ces dix dernières années. Elle est également partagée par l’équipe chirurgicale vasculaire du Professeur Abularrage, motivant de manière additionnelle sa visite au sein de l’hôpital.

Cet échange d’expérience a visé également l’application du concept « Fast Track » dans le traitement moderne multidisciplinaire du « syndrôme du pied diabétique aigu ».

Le « Fast Track » implique une prise en charge coordonnée et prioritaire des patients, dès leurs admission à l’hôpital (via les consultations ou les urgences), sachant que chaque heure est importante dans le sauvetage des millimètres de peau et de tissu sain, contre l’évolution incontournable de l’infection et l’ischémie locale. Dans ces conditions, la combinaison de la stratégie « angiosomale » aux priorités du « Fast Track » permet d’augmenter les chances de guérison plus rapide chez les patients et de diminuer le taux d’amputations.

Lors de sa visite, le Professeur Abularrage a pu assister à des interventions réalisées par l’équipe du Dr Vlad Alexandrescu, Chef du Service de Chirurgie Générale et Vasculaire à l’hôpital de Marche.

Articles liés: 

Accès et parkings