Vaccination contre le COVID-19 chez la femme enceinte

9 juin 2021

La vaccination contre le Covid-19 est fortement recommandée pour toutes les femmes enceintes afin de les protéger face à un risque significativement plus élevé de développer une infection clinique sévère. Les vaccins à ARN messager actuellement disponibles (Pfizer/Moderna) peuvent leur être administrés en toute sécurité, quel que soit leur âge et quel que soit le trimestre de la grossesse.

Sur base des dernières recommandations du Conseil Supérieur de la Santé (CSS), le Dr Pierre BINDELS, médecin chef de service de gynécologie à l’hôpital Vivalia de Libramont, nous éclaire sur l’importance de la vaccination contre le COVID-19 pour les futures mamans.

Pourquoi la vaccination des femmes enceintes contre le COVID-19 est-elle recommandée ?

Le risque d’une infection clinique sévère est significativement plus élevé chez les femmes enceintes, par rapport aux femmes non enceintes de même âge. Ceci pourrait être lié aux changements physiologiques dus à la grossesse, tels qu’une fréquence cardiaque et une consommation d’oxygène accrues, une capacité pulmonaire diminuée, une modification de l’immunité cellulaire et un risque accru de maladie thromboembolique.

De plus, plusieurs études ont montré un risque accru d'accouchement prématuré après une infection par le SARS-CoV-2, accouchement induit ou par césarienne afin de mieux prendre en charge la mère (CDC - Centers for Disease Control and Prevention - U.S.).

Enfin, il semble que l’enfant à naître bénéficie des anticorps produits par la future maman.

Le vaccin est-il recommandé pour toutes les femmes enceintes ou uniquement pour les femmes enceintes présentant un risque accru d’infection/des facteurs de risque supplémentaires ?

Toutes les femmes enceintes devraient idéalement être vaccinées en priorité, en raison du risque accru de COVID-19 sévère pour la mère et d’accouchement prématuré.

La présence de comorbidité(s) telles qu’un IMC (indice de masse corporelle) augmenté avant la grossesse, une hypertension, du diabète, etc. est un argument supplémentaire pour recommander cette vaccination chez la femme enceinte.

La vaccination contre le COVID-19 présente-t-elle des risques pour la mère et/ou le bébé ?

Les vaccins à ARNm (ARN messager - Pfizer/Moderna) contre le COVID-19 actuellement disponibles peuvent être administrés en toute sécurité aux femmes enceintes. Ces vaccins seront administrés à toutes les femmes enceintes quel que soit leur âge (plus ou moins de 41 ans) et quel que soit le trimestre de la grossesse.

Que faire en cas d’effets secondaires suite à l’administration du vaccin ?

En cas d'épisode fébrile survenant dans les 24-48h heures qui suivent la vaccination, il est recommandé de traiter les symptômes avec du paracétamol selon la posologie préconisée sur le site du Centre belge d'information pharmacothérapeutique (https://www.cbip.be/fr/chapters/9?frag=6437).

En cas de doute ou si la fièvre persiste et/ou que d’autres signes apparaissent, la patiente doit consulter son médecin traitant ou son gynécologue.

Que faire si d’autres vaccins sont à réaliser durant la grossesse (coqueluche, etc.) ?

Il est recommandé d’administrer la vaccination contre le COVID-19 indépendamment d’autres vaccins.

Qu’en est-il pour les femmes ayant un projet de grossesse, en période d’allaitement ou déjà inscrites dans un parcours PMA ?

Il n’y a pas d’objection à la vaccination systématisée de la femme en âge de procréer et souhaitant être enceinte.

La BSRM (organisme représentatif de la PMA en Belgique) et l’AFMPS (Agence fédérale des médicaments et des produits de santé) recommandent une vaccination complète contre le COVID-19 avant la PMA, soulignant ainsi que la PMA n’est pas une contre-indication à l’administration des vaccins contre le COVID-19.

Par ailleurs, toutes les femmes allaitantes peuvent (devraient) être vaccinées avec tous les vaccins (4) actuellement disponibles.

Accès et parkings