La ph métrie, plus d'informations ?

La ph métrie

Pourquoi réaliser un tel examen ? 

Il s'agit d'un examen diagnostique dont l'objectif est de quantifier chez l'enfant les reflux gastro-oesophagiens acides sur une période de 24 heures.

Comment cela se déroule-t-il ?

L'examen s'effectue par une microsonde, placée par une infirmière-technicienne spécialisée en gastro-entérologie pédiatrique, dans le bas œsophage sous contrôle radioscopique. La microsonde est connectée à un petit appareil enregistreur portatif et digitalisé.

Comment se préparer à l'intervention ?

Le patient doit être à jeun, mais pourra se nourrir après la pose de la microsonde. Les parents ou l'infirmière notent sur une feuille l'heure à laquelle l'enfant présente des symptômes de reflux. Comme il s'agit d'une très fine microsonde aucune analgésie ni anesthésie ne sont nécessaires. L'examen peut se pratiquer en ambulatoire.

Quelle est la durée de l'examen ?

24 heures.

Quels sont les inconvénients liés à l'examen ?

L'examen n'est pas douloureux. Seul le placement de la microsonde par le nez peut causer un désagrément chez certains enfants agités.

Quels sont les risques potentiels ?

Il n'y a pas de risques potentiels.

Quelles sont les recommandations particulières ?

Veillez à ne pas toucher à l'appareil ni à la connection de la sonde. Les médicaments antireflux de type Prépulsid, Motilium, Zantac, Gaviscon... doivent être arrêtés 24 heures avant l'examen.

Comment se déroule l’examen ?

  1. On introduit une sonde dans le nez de l’enfant jusqu’à l’estomac.
  2. On fixe la sonde.
  3. On réalise une radio pour vérifier ou se trouve la sonde.
  4. Au besoin, la sonde est réajusté afin qu’elle ne soit pas trop au fond de l’estomac.
  5. Ensuite on règle l’appareil d’enregistrement.

Les parents notent sur une feuille les heures de début et fin de repas, si l’enfant tousse, s’il y a régurgitation, le temps de sommeil et autres événement. L’appareil est mis pour une journée et une nuit. Le lendemain matin, on enlève la sonde en tirant juste dessus. On arrête l’appareil. Et là à l’hôpital, l’appareil enregistreur est branché sur un ordinateur ou l’on rentre tout ce qui a été noté : les repas, les évènements et les repos. L’ordinateur analyse les données et ressort une feuille ou le gastro-entérologue analyse le tout. Selon le cas, on estime qu’il y a un rgo lorsqu’il y a plus de 20mn de reflux enregistré. 

Sources : Cliniques Universitaires de Saint-Luc

Accès et parkings