banner-fillette

Assemblée générale ordinaire de VIVALIA

21 décembre 2021

En cette fin d’année à nouveau bouleversée par l’incertitude liée à l’évolution de la situation sanitaire, l’Assemblée générale de VIVALIA se tient ce mardi 21 décembre sur le site de Bertrix, les directives d’application ne permettant pas de l’organiser autrement qu’en présence physique de ses membres. Lors de cette AG, les associés communaux et provinciaux examinent la deuxième évaluation du Plan stratégique 2020-2022 ainsi que le budget 2022 et le Plan de gestion 2022-2027.

Projection de fin d’année 2021 et budget 2022

Pour la 14ème fois depuis sa création, VIVALIA présente des projections budgétaires positives pour l’année 2022, dégageant un résultat net positif de 44.372 €. Cependant, le résultat courant, véritable indicateur de la santé financière d’une institution, bien que positif pour la projection de fin d’année (PFA) 2021, s’avère déficitaire sur le plan du budget 2022 (-9.601.092 €). Le résultat net positif s’explique par un résultat exceptionnel de 10 millions €, lié à la révision du budget des moyens financiers (BMF) pour des exercices antérieurs. La nette dégradation du résultat courant s’observe principalement au niveau du secteur hospitalier (variation de -10,5 millions d’€ entre la PFA 2021 et le budget 2022).

Cette variation s’explique par une augmentation des charges du secteur hospitalier (+11,4 millions €), dont les charges salariales (notamment pour le recrutement de personnel infirmier) et les provisions, dont celles liées à la cotisation de responsabilisation des pensions des statutaires (financement du « coût réel » du personnel statutaire pensionné, à hauteur de près de 8 millions d’euros au niveau du B2022). Malgré une augmentation du financement relatif au Fonds Blouses Blanches, les produits n’augmentent que de 0,9 millions €, en raison d’une diminution budgétée des honoraires des laboratoires et du financement des centres de tri et de prélèvement, dans l’hypothèse d’une fin d’activité du testing COVID au 30 juin 2022.

Le secteur AMU (Aide Médicale Urgente) est quant à lui déficitaire en PFA 2021 et B2022, les charges directes liées notamment aux permanences médicales et infirmières n’étant de loin pas compensées par les produits de l’activité. Le déficit constant du secteur est atténué par la cotisation AMU des associés (4.396.921,43 € pour 2022).

Le secteur PCPA (Prise en Charge de la Personne Âgée) est également en déficit, à concurrence de -1,4 millions € en B2022 au niveau du résultat net et de -987.845 € en résultat courant. La fin du financement lié à la période COVID, les provisions pour la cotisation de responsabilisation et l’impact des charges salariales expliquent cette situation déficitaire. De plus, l’année 2022 est celle du 1er amortissement pour la nouvelle MR-MRS Résidence des Oliviers à Virton (mise en exploitation en juin 2021). La future MR-MRS de Sainte-Ode, dont 26 lits MR (sur 66) seront reconvertis en lits MRS, devrait être mise en exploitation en septembre 2022. Ceci permettra l’application de nouveaux tarifs (prix de journée) et la révision du forfait INAMI sur base de la reconversion des lits.
Notons cependant que le résultat courant et le résultat net sont positifs pour la PFA 2021 au niveau du secteur PCPA (respectivement 138.885 € et 223.794 €).

Le secteur Extra hospitalier (E-santé, hospitalisation à domicile, crèches) présente un résultat net de -197.857 € en PFA 2021, en légère amélioration par rapport au R2019 (suppression de l’intervention pour les postes médicaux de garde, bénéficiant à présent d’une autre source de financement).

L’impact estimé du COVID, au niveau des charges relatives aux achats de matériel disposable de protection pour le secteur hospitalier (gants, masques, blouses), se chiffre de manière récurrente à environ 400.000 € sur base annuelle par rapport à 2019.

Perspectives et Plan de gestion 2022-2027

Pour les six années à venir, VIVALIA prévoit de poursuivre la mise en œuvre d’un ensemble de mesures structurelles dont la concrétisation a été suspendue par la crise sanitaire. A l’échelle de VIVALIA, ces mesures portent sur un total de près de 6 millions € (mesures d’économie, réorganisation médicale, financement, indexation du prix de journée, etc.).

Comme le démontre le tableau de l’évolution du résultat de VIVALIA, les projections budgétaires intégrant ces différentes mesures permettent d’atteindre un résultat net positif structurel dès 2024, hors impact du coût des pensions du personnel statutaire.

En tenant compte des provisions nécessaires pour la cotisation de responsabilisation, les comptes de VIVALIA présentent un déficit structurel. En effet, sans financement spécifique et complémentaire du Fédéral, du Régional ou des Associés pour financer cette charge de pension des statutaires, VIVALIA fera face à une impossibilité de maintenir un équilibre financier dans le cadre de son Plan de gestion.

Par ailleurs, sans financement de la revalorisation des bas salaires dans le cadre du modèle IFIC (6% en 2022, soit 1,8 millions €), sans financement via le Fonds Blouses Blanches pour les augmentations de cadre (4 millions € pour le B2022) et sans résultat exceptionnel, il s’avère également impossible d’obtenir un budget 2022 et années suivantes à l’équilibre.

Tableau _ données chiffres de l'AG décembre 2021 Ce constat est confirmé par la dernière étude MAHA 2021 (Model for Automatic Hospital Analyses - Belfius), qui indique que les avances de trésorerie accordées par le Gouvernement fédéral aux hôpitaux généraux, pour faire face aux conséquences financières de la crise sanitaire, ont « tout juste permis de les maintenir à flot sur le plan financier », leur situation restant fragile et nécessitant une profonde réforme au niveau de leur financement.

Accords sociaux

Malgré cette situation financière particulièrement préoccupante, le Conseil d’administration de VIVALIA, sur proposition du Comité de direction, a :

  • dégagé une enveloppe de 3,5 millions d’euros en 2020 en remerciement des efforts conséquents du personnel face à la crise sanitaire, enveloppe qui a permis d’augmenter le pouvoir d’achat du personnel via une augmentation de la valeur faciale des chèques-repas ;
  • décidé de revaloriser les plus bas salaires du personnel (soit 1.200 personnes sur les 4.000 que compte VIVALIA), en augmentant les barèmes les concernant de 3% au 1er janvier 2021 et de 3% complémentaires au 1er octobre 2021 ;
  • encouragé les organisations syndicales et patronales du secteur public à rapidement implémenter – de manière rétroactive au 1er juillet 2021 – l’IFIC et sa nouvelle catégorisation des fonctions et des barèmes, avec pour certaines catégories des revalorisations de 15 à 20%, au niveau du personnel du secteur hospitalier (financement fédéral) et extra hospitalier (financement régional). Cette implémentation permettra au personnel hospitalier d’obtenir une revalorisation moyenne de 6%.

Budget d’investissement 2022

Pour l’année 2022, le budget d’investissement s’élève à 63.546.414 €.

Ce montant se répartit comme suit :

  • logistique : 4.755.513 €
  • informatique : 7.984.725 €
  • infirmier : 2.683.483 €
  • travaux : 40.210.978 €
  • médical : 7.911.715 €

Près de 56 millions € seront consacrés au secteur hospitalier, notamment pour réaliser les projets nécessaires au maintien de la qualité des soins et des équipements durant la période intermédiaire menant à la réorganisation du paysage hospitalier de la province.

2ème évaluation du Plan stratégique 2020-2022

L’Assemblée générale prend également connaissance de la 2ème évaluation du Plan stratégique 2020-2022 de VIVALIA. Cette évaluation consiste à analyser les actions réalisées dans le courant de l’exercice 2021 et à reformuler, le cas échéant, les objectifs du Plan stratégique de base compte tenu de la situation actuelle.

VIVALIA 2025, véritable projet stratégique et financier, s’inscrit au cœur de ce Plan stratégique, en contribuant aux grands objectifs de l’intercommunale ainsi qu’aux objectifs principaux du Plan 2020-2022, visant, dans le cadre d’un équilibre financier, à proposer une offre de soins et une couverture territoriale complète par le développement de collaborations efficaces intra et extra hospitalières, à développer les pôles MR-MRS et extra hospitalier, à augmenter l’attractivité des structures de soins tant pour les patients que pour les professionnels, à optimiser la qualité des soins et la sécurité du patient et à mettre l’accent sur le bien-être au travail de l’ensemble des collaborateurs par l’adoption d’un Plan Global de Prévention.

Par son modèle organisationnel, sa conception architecturale, les synergies interdépartementales et les technologies qu’il permettra de développer, le futur Centre Hospitalier Régional Centre-Sud de Habay-Houdemont répondra à l’ensemble de ces objectifs. Il fonctionnera sur le modèle d’un bi-site hospitalier en partenariat avec l’hôpital de Marche au nord de la province, dont la concrétisation du Plan directeur va se poursuivre, notamment par la construction d’un nouveau quartier opératoire, le développement de l’attractivité du pôle mère-enfant et des activités de l’hôpital de jour ainsi que la création de nouvelles sous-disciplines. L’accueil, les abords et parkings de l’hôpital Vivalia de Marche seront également réaménagés.

A la phase de dépôt de permis en octobre 2021 succéderont celles de la programmation détaillée du futur CHR et de la rédaction des cahiers des charges portant entre autres sur la réalisation du gros œuvre.

Cette dynamique témoigne de l’importance de poursuivre les objectifs d’harmonisation et de collaboration rapprochée entre sites, entre milieu hospitalier et extra hospitalier, tels qu’ils structurent la vision stratégique de VIVALIA.

Documents utiles: 

En cas d'urgence

112 : Urgences médicales
100 : Pompiers
101 : Police fédérale
105 : Croix-Rouge
070 245 245 : Centre Anti-Poisons

  • Donnez l'adresse exacte où les services de secours doivent se rendre
  • Décrivez ce qui s'est passé
  • Indiquez si des personnes sont en danger ou blessées
  • Restez calme et suivez les instructions de l'opérateur