banner-fillette

COVID : passage des hôpitaux en phase 2.B

29 octobre 2020

Face à l’augmentation continue du nombre d’hospitalisation de cas positifs COVID, le Comité de direction élargi de Vivalia a décidé ce mercredi 28 octobre que l’ensemble de ses institutions hospitalières passera en phase 2.B.

Dans la foulée de cette décision, ce jeudi midi, le Fédéral a également décidé d’imposer à tous les hôpitaux du pays de passer à cette phase ultime du Surge Capacity COVID-19 et que celle-ci doit être opérationnelle pour lundi prochain (2/11).

VIVALIA évalue la situation et mobilise l’ensemble de son personnel pour respecter l’échéance fixée dans un contexte difficile dû notamment à l’absentéisme. Aux ETP déjà manquants, il faut ajouter plusieurs dizaines de membres du personnel qui sont malades actuellement.  

Aujourd’hui, 27 patients COVID positifs sont hospitalisés en Unités de Soins Intensifs (USI) dans les hôpitaux de Vivalia, soit une augmentation de 40% en une semaine. 141 patients se trouvent en hospitalisation hors USI, c’est le double d’il y a 8 jours. 

Pour répondre à ces besoins de plus en plus importants en termes de capacité d’accueil, la phase 2.B prévoit que le nombre de lits en soins intensifs réservés aux patients COVID soit augmenté de 25%. Ce sont donc 11 lits supplémentaires qui viennent s’ajouter aux 41 lits existants et aux 6 lits déjà créés lors de la phase précédente (2.A). Au total, VIVALIA comptera donc 58 lits USI dont 42 seront réservés aux patients COVID.

Ceci entraine une réorganisation interne complexe, ainsi certains lits devront être installés dans les salles de réveil du bloc opératoire. Au niveau du personnel soignant, nous devons renforcer les équipes COVID-19 pour assurer la prise en charge des patients ce qui entraînera des transferts d’infirmières au départ de différents services.

L’activité opératoire est maintenue mais reste limitée aux interventions considérées comme urgentes et indispensable par les médecins spécialistes.

L’activité de l’hôpital de jour médical (examens invasifs, traitements oncologique) est maintenue.

Nous demandons à chacun/chacune de faire preuve de compréhension et de considérer que ce passage en phase 2.B est une nécessité dans une situation globale difficile que nous devons affronter.

Notre personnel est pleinement investi dans la lutte contre le virus, seul le respect peut l’aider. 

Nous insistons enfin sur le fait que l’hôpital est un lieu sûr ! Il faut continuer à s’y rendre pour un traitement de maladie chronique ou aller aux urgences en cas de symptômes inquiétants ! N’hésitez pas également à consulter votre médecin traitant.

C’est grâce à l’investissement et au professionnalisme de tout notre personnel et nos équipes médicales que réussirons ce nouveau challenge.

Cest ensemble que nous pourrons en sortir.

Documents utiles: 

En cas d'urgence

112 : Urgences médicales
100 : Pompiers
101 : Police fédérale
105 : Croix-Rouge
070 245 245 : Centre Anti-Poisons

  • Donnez l'adresse exacte où les services de secours doivent se rendre
  • Décrivez ce qui s'est passé
  • Indiquez si des personnes sont en danger ou blessées
  • Restez calme et suivez les instructions de l'opérateur