banner-fillette

Vivalia 2025 : l'hôpital de Marche est en pleine mutation

10 mars 2020

Vivalia 2025, c’est la réorganisation de l’offre de soins de santé en province de Luxembourg.

Celle-ci s’articulera autour de deux sites hospitaliers dits « aigus » :
• Le futur Centre Hospitalier Régional (à construire) à Habay-Houdemont pour le centre et le sud de la province ;
• L’hôpital de Marche pour le nord de la province.

Cette colonne vertébrale hospitalière sera renforcée par des polycliniques de proximité, des proxy-urgences et un maillage du territoire en matière d’aide médicale urgente, ainsi qu’un centre de revalidation, un hôpital psychiatrique et son réseau.

L’hôpital de Marche s’inscrit pleinement dans le projet Vivalia 2025 avec la volonté de répondre aux attentes des patients et des professionnels de la santé.

Son évolution suit un Plan directeur constitué de 7 axes majeurs articulés autour du développement médical :

1. La transformation de l’ancienne unité de soins intensifs en salle de réveil ;
2. L’aménagement d’une 5ème salle d’opération ;
3. La création d’un nouveau quartier opératoire de 6 salles ;
4. La construction de l’aile B6 ;
5. La transformation du service de kinésithérapie ;
6. La restructuration des hôpitaux de jour médical et chirurgical ;
7. La restructuration de l’accueil et des parkings.

L’hôpital de Marche poursuit sa transformation depuis deux ans maintenant et le début de la mise en oeuvre de ce Plan directeur.

1. Aménagement d’une nouvelle salle de réveil

Depuis mars 2019, l’ancienne unité de soins intensifs reconditionnée en salle de réveil accueille des patients. Les travaux ont duré 5 mois et plus de 560.000 € TVAC ont été investis pour aménager cette nouvelle salle répondant aux dernières normes en vigueur. La salle de réveil dispose notamment d’un espace distinct de 2 lits dédié aux enfants opérés.

2. Aménagement d’une 5ème salle d’opération

Terminée en mars 2020, une nouvelle salle d’opération vient compléter le dispositif actuel, composé d’un bloc central de 4 salles et d’un petit bloc (une salle) délocalisé au niveau de l’hôpital de jour pour les petites interventions.

Totalement fonctionnelle dès septembre 2020, une fois les équipes médicales et soignantes entièrement constituées et formées, cette 5ème salle permettra d’augmenter la capacité opératoire actuelle du bloc et d’ainsi répondre aux besoins liés à l’augmentation globale de la population et au vieillissement de celle-ci. De nouveaux projets seront lancés, tant en chirurgie abdominale, vasculaire, qu’orthopédique.

Cette 5ème salle permettra également, dans un premier temps, de maintenir la capacité opératoire du bloc durant les travaux à venir de modernisation des 4 salles existantes (renouvellement de l’équipement).

L’aménagement de la 5ème salle représente un investissement de plus de 720.000 € TVAC qui s’inscrit pleinement dans le projet d’extension et de rénovation globale du bloc opératoire. En effet, les équipements de cette nouvelle salle pourront être repris dans le futur bloc opératoire où elle sera intégrée en tant que salle d’opération pour patients ambulatoires. De plus, la technologie informatique utilisée pour cette 5ème salle servira de référence pour la construction de ce nouveau bloc opératoire et permettra d’appréhender les besoins pour la construction du futur Centre Hospitalier Régional Centre-Sud.

3. Création d’un nouveau quartier opératoire

Le bloc opératoire actuel ayant atteint sa capacité maximale, un nouveau quartier opératoire comprenant 6 salles sera aménagé, permettant l’exploitation de plages/demi-journées supplémentaires.

L’auteur de projet a été désigné, une réunion de programmation est prévue très prochainement pour ce projet représentant un investissement estimé à plus de 8.500.000 € (HTVA et hors frais généraux), financé par l’AVIQ dans le cadre de la réponse à l’appel à projets lancé en 2018 par la Région wallonne et relatif aux investissements prioritaires en matière d’infrastructure hospitalière.

4. Construction de l’aile B6

Depuis février 2018 s’érige la nouvelle aile B6 qui fait partie intégrante du Plan directeur de l’hôpital de Marche. Celle-ci permettra la réorganisation de plusieurs services au sein de l’hôpital en libérant des espaces, qui pourront à leur tour être réaménagés. Les travaux seront terminés pour la fin de l’année 2020.

Ce nouveau bâtiment apportera près de 5.000 m2 de superficie supplémentaire pour accueillir, dans un pôle moderne, un plateau de consultations centralisées, de nouvelles unités de soins (gériatrie et maternité, notamment) ainsi qu’un nouveau plateau technique/logistique.

La construction de la nouvelle aile B6 répond pleinement aux besoins liés à la croissance de l’activité médicale sur le site de l’hôpital de Marche, le nombre de cas traités ayant augmenté ces dernières années. Cet investissement permettra d’assurer la viabilité de l’hôpital, tant sur le plan logistique que médical, en renforçant son attractivité vis-à-vis de la patientèle, du personnel soignant, du corps médical et des médecins généralistes. L’aménagement des nouvelles chambres a été étudié pour optimiser le confort et répondre adéquatement aux besoins des patients et visiteurs. Ce nouveau bâtiment sera attrayant et tourné vers une hôtellerie de qualité. L’ensemble permettra de respecter les normes au niveau du bâtiment principal actuel, de l’hôpital de jour chirurgical et médical (dont les activités doivent être séparées) et de l’unité de pédiatrie.

Le chantier du B6 en chiffres :

✓ 5.000 m2 de superficie supplémentaire sur 5 niveaux (4.000 m2 de surface nette exploitable) construit par l’entreprise Gilles MOURY (Liège)
✓ 1.243 m2 de surface brute au sol (y compris la RMN)
✓ Durée du chantier : 900 jours calendrier (soit +/- 3 ans)
✓ Investissement : 9.000.000 € TVAC -> 90% financé via le Budget des Moyens Financiers fédéral (investissements hospitaliers prioritaires) et 882.375,00 € de subsides par la Région wallonne
✓ 1.200.000 € TVAC investis pour l’équipement en mobilier fixe, dont 72,6% financés par l’AVIQ dans le cadre de l’appel à projets
✓ 146.000 € d’investissements pour la création d’une nouvelle signalétique

5. Transformation du service de kinésithérapie
6. Restructuration des hôpitaux de jour médical et chirurgical
7. Restructuration de l’accueil et des parkings

Ces projets ne pourront être mis en oeuvre qu’une fois la nouvelle aile B6 opérationnelle. Les marchés publics seront lancés prochainement afin d’en désigner les auteurs de projets.


PROJETS COMPLEMENTAIRES AU PLAN DIRECTEUR DE L’HÔPITAL

3 projets viennent compléter les 7 axes du Plan directeur :

La crèche « Crech’ndo » :

Depuis le 1er octobre 2018, une crèche située à l’arrière de l’hôpital, à proximité des parkings actuels, accueille jusqu’à 18 enfants, âgés de 0 à 3 ans. Un nouveau bâtiment a été construit, répondant strictement aux normes de sécurité et d'hygiène, aux réglementations ONE, de prévention incendie ainsi qu'en matière d'accès public et PMR. Une attention particulière a été accordée aux équipements favorisant les économies d'énergie, la durabilité et le respect de l'environnement. Cette crèche installée sur le site-même de l’hôpital constitue un atout non négligeable notamment pour le personnel, vu ses heures d’ouverture étendues (6h30 – 18h30).

Construction d’une nouvelle salle informatique :

Une nouvelle salle machine a été aménagée en 2018 afin de regrouper l’ensemble de l’infrastructure informatique, de plus en plus conséquente, sur le site de l’hôpital. Conçue avec l’aide d’un bureau d’étude spécialisé, cette salle comprend la totalité des dispositifs de sécurité imposés par la législation et recommandés en application des meilleures pratiques professionnelles : sécurité physique (contrôle des accès et caméra), sécurité environnementale (contrôle de la température, détection de l’eau, détection et extinction d’incendies), sécurité électrique (batteries et groupe électrogène), etc. Cette salle a été mise en exploitation en 2019. A terme, toute l’infrastructure informatique transversale (pour les pharmacies ou les économats, par exemple) et locale (sites de Bastogne et Marche) y sera hébergée. Dans le contexte du projet Vivalia 2025, cette salle machine a été conçue et dimensionnée pour devenir la salle machine de backup du futur CHR dans le cadre d’un plan de prévention d’un désastre.

Le développement de la cogénération :

L’utilisation d’un moteur à combustion interne alimenté au gaz naturel couplé à une génératrice synchrone permettra la récupération de chaleur lors du fonctionnement du moteur pour produire de l’eau chaude de chauffage et de l’eau chaude sanitaire pour l’hôpital. La cogénération permettra de réduire la facture d’électricité couplée à l’obtention de certificats verts. Par ailleurs, elle permettra également de baisser de près de 40% les émission de CO² chaque année. Le permis unique a été octroyé.

L’hôpital de Marche en quelques chiffres :

➔ Plus de 450 ETP (Equivalent Temps Plein)
➔ Une centaine de médecins
➔ Plus de 9.000 admissions « grandes portes »
➔ 60.000 consultations
➔ Plus de 25.000 passages aux urgences
➔ 1.119 sorties SMUR
➔ 575 accouchements

En cas d'urgence

112 : Urgences médicales
100 : Pompiers
101 : Police fédérale
105 : Croix-Rouge
070 245 245 : Centre Anti-Poisons

  • Donnez l'adresse exacte où les services de secours doivent se rendre
  • Décrivez ce qui s'est passé
  • Indiquez si des personnes sont en danger ou blessées
  • Restez calme et suivez les instructions de l'opérateur