Conisation

Votre gynécologue vous a proposé une intervention nommé conisation. Voici quelques informations utiles sur cette intervention chirurgicale.

Qu’est-ce qu’une conisation ?

conisationLa conisation consiste à enlever chirurgicalement une portion du col utérin. La pièce prélevée est en forme de cône, d’où son nom. Sa base est plus ou moins large (1-2 cm) et sa hauteur est en moyenne de 15 mm.

Elle est réalisée le plus souvent devant l’existence d’anomalies du col. En l’absence de traitement, ces lésions peuvent évoluer après plusieurs années vers un cancer du col de l’utérus.
Comment se passe l’intervention ?
Lorsque les secrétaires de la pré hospitalisation vous contacteront, elles vous donneront un RDV avec l’anesthésiste.  L’opération est en effet souvent réalisée sous anesthésie générale. 

Il est important d’être à jeun à partir de minuit. Etre à jeun signifie ne pas boire, ne pas manger et  ne pas fumer, sinon l’intervention risque d’être annulée.
Dans la toute grande majorité des cas vous serez hospitalisée le matin même de l’intervention.

        Pendant l’intervention


La conisation s’effectue par les voies naturelles. Elle peut être réalisée à l’aide d’un bistouri, d’une anse électrique ou d’un laser. L’utilisation de l’anse électrique est la technique la plus fréquente. 


       Après l’opération

La sortie a lieu le jour même.
•    Une mêche ou une compresse est parfois laissée en place dans les suites immédiates et retirées avant votre sortie. 
•    Il est recommandé d’attendre environ 1 mois après l’opération pour reprendre une activité sexuelle.
•    Eviter les activités sportives soutenues les 20 jours qui suivent.
•    Eviter les bains pendant 15 jours. Les douches sont sans problèmes

Si des saignements d’abondance supérieure à des règles apparaissent après votre retour à domicile, il est indispensable de consulter en urgences un médecin, de préférence votre gynécologue ou le gynécologue de garde.

Un RDV post opératoire sera prévu dans les 4-6 semaines qui suivent l’intervention.

Quels sont les inconvénients ou les risques de l’opération?
La conisation est une intervention fréquente, rapide, qui comporte peu de risques. Le risque principal est hémorragique.
Le risque de saignement existe dès les premières heures et pendant les 15 jours qui suivent l’intervention. La survenue d’un saignement continu doit vous faire consulter dès que possible.
La conisation ne provoque aucune douleur post opératoire, éventuellement une gêne transitoire évoquant des règles douloureuses.
Cette intervention préserve la possibilité de grossesse ultérieure. Les conséquences sur la fécondité sont rares. Il existe une légère augmentation du risque d’accouchement prématuré pour les grossesses ultérieures, il est donc important de signaler cet antécédents lors d’une grossesse.


Cette fiche à destination des patientes a été réalisée avec l’aide du GGOLFB (groupement des gynécologues obstétriciens belges francophones) et du CNGOF (collège national des gynécologues obstétriciens français).
 

Articles liés: 

Accès et parkings